Niveau de vigilance ROUGE pour mer dangereuse

Situation actuelle :

L’ ouragan IRMA, de catégorie 5, est un phénomène dangereux qui menace le nord des Antilles. Il est plus puissant que l’ouragan LUIS en 1995 . C’est un phénomène sans précédent dans la région des Antilles. La houle de Nord-Est s’amplifie et provoque de forts rouleaux jusqu’aux rivages de l’Atlantique et de la Caraïbe. Le vent vient des secteurs Nord-Ouest à Ouest, direction inhabituelle qui agite la Mer Caraïbe. Des lignes pluvieuses balaient la Martinique du Nord au Sud. Leur intensité est actuellement modérée.

Prévisions :

La mer, danger de niveau ROUGE : cet après midi, la houle se renforce en Atlantique et dans les canaux. Sa puissance engendre des vagues de 3 à 4 m en moyenne qui déferlent dangereusement sur le rivage. Elles monteront de 5 à 7 m en moyenne ce soir et cette nuit, au plus fort de l’événement. La hauteur maximale des vagues peut avoisiner le double de ces valeurs. En Mer Caraïbe, le vent d’Ouest ajoutera de l’effet aux trains de houle. Il en résultera des vagues proches de 2 m qui viendront s’échouer à la côte ce soir.

Le vent, danger de niveau JAUNE : de secteur Ouest, modéré cet après midi, il va tourner au Sud-Ouest ce soir et se renforcer. Sans commune mesure avec les vents proches de l’œil du cyclone, les vents atteindront cette nuit, 50 à 60 km/h en moyenne et pourront dépasser 80 km/h en rafales, voire localement 100 km/h sur le relief et les cols exposés. Les pluies, danger de niveau JAUNE : les passages pluvieux d’intensité modérée gravitent en périphérie du cyclone et traversent rapidement la Martinique, du Nord au Sud, sans donner de cumuls inquiétants. C’est à partir de la soirée que les séquences pluvieuses seront plus rapprochées et d’une intensité plus forte. Au cours de la nuit prochaine, les nuages viendront du Sud-Ouest et apporteront des pluies fréquentes, localement fortes et orageuses : elles pourront donner des cumuls de 50 à 100 mm. A noter que les versants caraïbes du relief sont inhabituellement exposés au pluies venues du large.